Sculptures de visée / Sculptures Bachelard (Jean-Max Albert)

De atlasmuseum
Aller à : Navigation, rechercher
Sculpture de visée in situ Parc de la Villette cc-by-sa-4.0 Source : archives Jean-Max Albert
Chargement de la carte...

Notice+

Sculptures de Visées ou résumés d'espaces

Une sculpture de visée propose de « restituer, sous la forme d'une petite pièce en bronze, la qualité de la portion spécifique d'espace qu'elle vise ». Non pas dans le sens d'une photographie ou d'une maquette mais celle, plus abstraite, du caractère d'un lieu. La sculpture présente ces portions d'espace transposées dans un résumé géométrique. Ce concentré, aggloméré comme une sorte de noyau d’un lieu représente si l'on veut et dans une vision animiste : l'esprit de cet espace. Ce serait une sorte d’appareil photo ne disposant que d’une prise de vue unique et pétrifié par l’environnement qu’il a visé. La sculpture-viseur «inverse la situation commune d’une sculpture qui est de se trouver dans le site, en incluant pour l'occasion le site dans la sculpture». Parce qu'elle inclut les dimensions de l'espace concerné, elle est, à proprement parler, sans échelle. Les sculptures de visées ne se découvrent que dans une proximité qui correspond justement à l’espace concerné. Pour « aérer l’espace plutôt que de l’obstruer », elles sont de petites dimensions et semblent, comme des moineaux, posées provisoirement mais restent pourtant solidement arrimées au lieu : le pourtour du jardin de la treille. Les sculptures suggèrent les différentes qualités des espaces conçus par Bernard Tschumi, Gilles Vexlard et Laurence Vacherot. Six des sept viseurs concernent ainsi le caractère de différents points de vue. Le septième indique un événement plus précis : un petit assemblage en bronze, dans l'angle d'un bassin en contrebas du jardin thématique, reprend la tradition du jardin qui est de dissimuler des images, des perspectives ou des symboles.

Sous condition qu'il y ait de l'eau dans le bassin et encore de la position du soleil, l'œil averti de perspective s'étonnera que le reflet de cet élément apparemment hétéroclite forme une figure géométrique régulière : le reflet montre un cercle enchâssé dans un carré lui-même inscrit dans un triangle. Cette figure fait référence au principe du plan directeur de Bernard Tschumi.

Œuvre

Titre Sculptures de visées / Sculptures Bachelard
Description
L'œuvre prend la forme d'une installation comportant deux parties distinctes :

• les Sculptures de visées, sculptures en bronze, patine verte, de 15 x 15 x 4 cm environ pour chacune. • Le reflet transgressant sa nature symétrique, sculpture en bronze, patine verte, 120 x 80 x 60 cm, fonderie Landowski.

Sculptures de visées également nommées Sculptures Bachelard en hommage à l'auteur de La poétique de l'espace1,2 est une œuvre de l’artiste Jean-Max Albert située à Paris, en France. Installée en 1986 dans le parc de la Villette, il s'agit d'un ensemble de 8 sculptures disposées sur le pourtour et le bassin du jardin de la treille. C'est une œuvre in situ.
Naturepérenne
Domaine(s) installation audiovisuelle, œuvre en 3 dimensions, sculpture
Matériaux bronze

Site

Ville Paris
Département Paris
Région Île-de-France
Pays France
PMRsite accessible aux personnes à mobilité réduite
Latitude/Longitude48° 53' 34" N
2° 23' 27" E

Artiste

Jean-Max Albert

JMA prtr 250914.jpg

Jean-Max Albert, est un peintre, sculpteur, écrivain et musicien français né en 1942 à Loches. Il a publié des ouvrages théoriques, des livres d’artiste, un recueil de poème et des romans inspirés par la physique quantique. Jean-Max Albert a poursuivi les théories initiées par Paul Klee et Edgar Varèse portant sur la transposition de structures musicales dans le domaine visuel. Il a réalisé des interventions en milieu public et des sculptures végétales apparentées aux mouvements : Environmental sculpture, Site-specific art et Generative art.
Lieu de naissance Loches
Date de naissance 25 Juillet 1942
Nationalité Français
Voir l'article sur Wikipedia

ATLAS

Autres œuvres en lien

  • Le grand atelier (Jean Le Gac)
    Le grand atelier (Jean Le Gac)
  • Tindaro (Igor Mitoraj)
    Tindaro (Igor Mitoraj)
  • Titre inconnu (Pascal Pinaud, Marseille, 2005)
    Titre inconnu (Pascal Pinaud, Marseille, 2005)
  • Titre inconnu (Marcel Gili, Quimper, 1975)
    Titre inconnu (Marcel Gili, Quimper, 1975)
  • Silophone (The User)
    Silophone (The User)
  • Les Anneaux (Daniel Buren et Patrick Bouchain)
    Les Anneaux (Daniel Buren et Patrick Bouchain)
  • Le Chant des Canuts (Georges Salendre)
    Le Chant des Canuts (Georges Salendre)
  • Titre inconnu (Étienne Hajdu, Dijon, 1968)
    Titre inconnu (Étienne Hajdu, Dijon, 1968)
    • La date « ]] » n’a pas été comprise.
    • Certains « <nowiki>[[</nowiki> » dans votre requête n’ont pas été clos par des « ]] » correspondants.
Faits relatifs à Sculptures de visée / Sculptures Bachelard (Jean-Max Albert) — Recherche de pages similaires avec +.Voir comme RDF
AuteurJean-Max Albert +
Coordonnées48° 53' 34" N, 2° 23' 27" ELatitude : 48.892724697282
Longitude : 2.3907519585919
+
DépartementParis +
Image principaleSculpture de Visée VI .jpg +
Matériauxbronze +
Naturepérenne +
PMRsite accessible aux personnes à mobilité réduite +
PaysFrance +
RégionÎle-de-France +
TitreSculptures de visées / Sculptures Bachelard +
Type d'artinstallation audiovisuelle +, œuvre en 3 dimensions + et sculpture +
VilleParis +
Page has default formCette propriété est une propriété spéciale dans ce wiki.Notice d'œuvre +