Le Sentier planétaire (Chérif Kebbal, Renaud Guigon)

De atlasmuseum
Aller à : Navigation, rechercher
Image-manquante.jpg
Chargement de la carte...

Œuvre

Titre Le Sentier planétaire
Description
En plein cœur de l’arboretum Robert Ruffier-Lanche, le sentier planétaire, projet initié par Manuel Forestini(), permet au visiteur d’appréhender le système solaire à échelle d’homme (reproduction à 11/110.000.000). Différenciées par leur taille et les matériaux utilisés, les planètes sont facilement identifiables. Placé à l’entrée de l’arboretum, le Soleil, partiellement représenté, est une immense demi-sphère de plus de 12 mètres de diamètre alors que la Terre ne mesure que quelques centimètres. A chaque pas, le visiteur parcourt 5 millions de kilomètres. Cette installation est le fruit d’une collaboration entre le Laboratoire d’astrophysique et l’Ecole Nationale Supérieur d’architecture de Grenoble. Réalisée par deux sculpteurs et architectes que sont Chérif Kebbal et Renaud Guigon, cette œuvre pédagogique est un bel aperçu de la culture scientifique et technique chère au campus universitaire.
Date2003
Naturepérenne
Domaine(s) aménagement paysager, installation audiovisuelle
Matériaux métal, peinture, résine

Site

Nom du siteUniversité de Grenoble Alpes
Ville Gières
Pays France
Détails sur le site
Arboretum, proximité de l'UFR de biologie
PMRsite accessible aux personnes à mobilité réduite
Latitude/Longitude45° 11' 39" N
5° 46' 39" E

ATLAS

Autres œuvres en lien

  • Les Tulipes de Shangri-La (Yayoi Kusama)
    Les Tulipes de Shangri-La (Yayoi Kusama)
  • Neons for Three Gateways (Stephen Antonakos)
    Neons for Three Gateways (Stephen Antonakos)
  • Hautes Herbes (Béatrice Guichard)
    Hautes Herbes (Béatrice Guichard)
  • Hole Hill (Tav Group)
    Hole Hill (Tav Group)
  • Storehouse of Names (Linda Covit)
    Storehouse of Names (Linda Covit)
  • Au Bord'eaux (Stalker)
    Au Bord'eaux (Stalker)
  • Prolongations (Caroline Molusson)
    Prolongations (Caroline Molusson)
  • Earthmove 2 (Benoit Tremsal)
    Earthmove 2 (Benoit Tremsal)