La Défonce (François Morellet)

De atlasmuseum
Aller à : Navigation, rechercher
François Morellet (© Adagp, Paris)
Chargement de la carte...

Notice+

La Défonce est une sculpture permettant d’identifier le bâtiment du Centre national des arts plastiques (Cnap), qui abrite les collections du Fonds national d’art contemporain (Fnac), sur l’esplanade de La Défense. Commandée en 1990 à François Morellet dans le cadre du 1% artistique, elle s’inscrit dans la série que l’artiste appelle ses « désintégrations architecturales », qui ne cherchent pas « à accompagner ou à magnifier l’architecture, mais à entrer plus ou moins discrètement en conflit avec elle »(1).

La sculpture, réalisée en métal peint en gris, reprend les arêtes du bâtiment de Maxime Ketoff et de Marie Petit, dont la forme parallélépipédique émergeant de l’esplanade constitue l’entrée des vastes réserves du Cnap. François Morellet a décalé ses arêtes, puis les a fait basculer de telle manière qu’elles semblent s’enfoncer dans le sol. Les baies vitrées du bâtiment permettent d’apercevoir une des poutres qui le traverse de part en part, asseyant la crédibilité de cette impression.

Bien que François Morellet se revendique de l’art concret et ait participé à la fondation du GRAV (Groupe de recherche d’art visuel), les moyens qu’il choisit ici sont proches de ceux de l’art minimal : forme géométrique et matériaux industriels. Cependant, l’artiste introduit une subjectivité, un humour et un sens de la tragédie qui lui sont propres. Avec La Défonce, il met en place une structure qui évoque autant le naufrage que le vestige. Il brise volontairement l’axe « triomphaliste »(2) reliant la Pyramide du Louvre à la Grande Arche de La Défense. De plus, il instaure, avec irrévérence, un dialogue avec l’architecture solennelle de l’ensemble du centre d’affaires, qui se trouve être également le plus vaste parc de sculpture contemporaine de France.

Le décalage est un des éléments constitutifs de l’œuvre de François Morellet, présent aussi bien dans ses installations (Géométreedimensions no 1, 1986-1987, Otterlo, Kröller-Müller Museum) que dans ses toiles (par exemple, Relâche no 6, 1992, Berne, Kunstmuseum). Il le reprend ici à une échelle monumentale. Décalage esthétique, décalage sémantique : le nom retenu pour cette œuvre in situ, La Défonce, indissociable de sa réalisation plastique, témoigne du goût de l’artiste pour les jeux de mots subversifs et l’ironie mordante.

François Morellet a été sollicité pour plusieurs autres commandes en lien avec l’architecture ou l’environnement, notamment Le Naufrage de Malévitch, au domaine de Kerguéhennec (1989-1990), ou L’Esprit d’escalier, au musée du Louvre (2010).

Hélène Gheysens, étudiante en Master 2 Recherche à l'École du Louvre (Paris), mai 2016

1- François Morellet, « Préface », in Éric Rouchaud et Espace Jean-Legendre – Théâtre de Compiègne, François Morellet : les intégrations architecturales, 1971-2012, cat. exp. bilingue, Compiègne, Espace Jean-Legendre, théâtre de Compiègne, 17 novembre 2012 – 12 février 2013, Compiègne, Éditions du CACCV – Espace Jean-Legendre, 2012.
2- « Un entretien avec François Morellet », in Le Fonds national d’art contemporain à la Défense, ministère de la Culture et de la Communication, Paris, 1991, p.5

Bibliographie
Dossier d’œuvre, Centre national des arts plastiques.
Marie-Laure Bernadac, François Morellet. L’esprit d’escalier, Paris, Musée du Louvre et Éditions du Regard, 2010.
Serge Lemoine et François Morellet, François Morellet, Paris, Flammarion et CNAP, « La création contemporaine », 1996.
Serge Lemoine, Laurent Salomé et François Morellet (dir.), François Morellet, Paris, Flammarion et CNAP, 2011.
François Morellet, Alfred Pacquement, Serge Lemoine, Érik Orsenna et Centre Georges Pompidou, François Morellet. Réinstallations : l’exposition, Paris, Éditions du Centre Pompidou, 2011.
Éric Rouchaud et Espace Jean-Legendre – Théâtre de Compiègne, François Morellet : les intégrations architecturales, 1971-2012, cat. exp. bilingue, Compiègne, Espace Jean-Legendre, théâtre de Compiègne, 17 novembre 2012 – 12 février 2013, Compiègne, Éditions du CACCV – Espace Jean-Legendre, 2012.
Jacinto Lageira, « Morellet François (1926-) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 5 avril 2016, http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-morellet

Œuvre

Titre La Défonce
Date1990
Naturepérenne
ProcédureCommande publique
Numéro d'inventaire FNAC 90580
Domaine(s) sculpture, sculpture monumentale
Matériaux métal, peinture
Précision sur les matériaux métal peint
Hauteur (m)77 m
Profondeur (m) 2525 m
Largeur (m) 99 m
Mots-clés Cnap
Collection(Commande publique, France), Centre national des arts plastiques (France), La Défense (France)
Propriétaire Collection du Centre national des arts plastiques (France)

Site

Nom du siteLa Défense
Adresse73 esplanade Charles-de-Gaulle
Ville Puteaux
Département Hauts-de-Seine
Région Île-de-France
Pays France
Détails sur le site
Puteaux-La Défense, au-dessus du bâtiment du Fonds national d'art contemporain.
PMRje ne sais pas
Latitude/Longitude48° 53' 23" N
2° 14' 38" E

Artiste

François Morellet

Image-manquante.jpg

François Morellet est principalement connu pour ses installations en néon, qu'il réalise à partir des annèes 1960. Dès 1970, il réalise également nombreuses intégrations architecturales. Il est considéré comme le principal représentant de l'art minimal en France, ainsi que de l'abstraction géométrique.
Lieu de naissance Cholet
Date de naissance 1926
Date de décès 2016
Nationalité française
Voir l'article sur Wikipedia

Sources
Centre national des arts plastique (CNAP), http://commande-publique.videomuseum.fr/Navigart/index.php?db=fnaccp&qs=1

ATLAS

Autres œuvres de l'artiste dans l'espace public

  • 10 Lignes au hasard
    10 Lignes au hasard
  • 4 Carrés (1 carré coupé en 4) pivotés de 0°, 30°, 60°, 90°
    4 Carrés (1 carré coupé en 4) pivotés de 0°, 30°, 60°, 90°
  • Arcs de cercles complémentaires
    Arcs de cercles complémentaires
  • Blériot en dentelle
    Blériot en dentelle
  • Cercle et Carré
    Cercle et Carré
  • De temps en temps
    De temps en temps
  • L'Angle DRAC
    L'Angle DRAC
  • Le Delta du Doubs
    Le Delta du Doubs

Autres œuvres en lien

  • Sans titre (Hervé di rosa)
    Sans titre (Hervé di rosa)
  • Le Naufrage de Malévitch (François Morellet)
    Le Naufrage de Malévitch (François Morellet)
  • Marines (Henri de Miller)
    Marines (Henri de Miller)
  • Titre inconnu (Guy de Rougemont, Amiens, 1990)
    Titre inconnu (Guy de Rougemont, Amiens, 1990)
  • Rochechouart Line (Richard Long)
    Rochechouart Line (Richard Long)
  • Mémoire d'aujourd'hui (Jean-Pierre Viot et Haguiko)
    Mémoire d'aujourd'hui (Jean-Pierre Viot et Haguiko)
  • Sans titre (Olivier Descamps, Gières, 1990)
    Sans titre (Olivier Descamps, Gières, 1990)
  • La Bicyclette ensevelie (Claes Oldenburg et Coosje van Bruggen)
    La Bicyclette ensevelie (Claes Oldenburg et Coosje van Bruggen)