La Ballade des pendus (Emmanuel Perrin)

De atlasmuseum
Aller à : navigation, rechercher

Œuvre

TitreLa Ballade des pendus
Description
Emmanuel Perrin suspend 12 squelettes désarticulés à de hauts branchages à la croisée de deux chemins. Animés par le vent, altérés par les intempéries, ces pendus métalliques couverts de rouille évoquent une danse macabre, une destinée tragique illustrée par le graveur nancéien du XVème siècle Jacques Callot et le poète médiéval François Villon dans sa Ballade des pendus.
« (…) Quant à notre chair, que nous avons trop nourrie,
Elle est depuis longtemps dévorée et pourrie
Et nous, les os, devenons cendre et poussière (…) » Extrait du poème ''Ballade des pendus'' de François Villon.
Date2003
Précision sur les datesRésidence du 28 juin au 14 juillet 2003
Natureéphémère
Numéro d'inventaire96
Périodeart contemporain
Mouvementart in situ
Domainesculpture
Matériauacier
Précision sur les matériauxcorde
TechniquesFerronnerie
Hauteur (m)6,0
Profondeur (m)1,90
Largeur (m)0,70
CommanditaireAssociation Vent des Forêts
Partenaires publicsMinistère de la Culture et de la Communication – DRAC Lorraine, Conseil régional de Lorraine, Conseil général de la Meuse, Communauté de Communes entre Aire et Meuse
CollaborateursBénévoles du Vent des Forêts
PropriétaireVent des Forêts

Site

LieuForêt communale de Dompcevrin
Code postal55300
VilleDompcevrin
DépartementMeuse
RégionLorraine
PaysFrance
Accès
Circuit du Gros Caillou
PMRsite accessible aux personnes à mobilité réduite
Latitude/Longitude48° 55′ 12″ N
5° 05′ 05″ E

ATLAS








6 m 1,9 m 0,7 m













Fichier:Emmanuel_Perrin_La_ballade_des_pendus_VdF2003_credit_Patrice_Perotin_2004-04 (1).JPG