Ghada Amer

De atlasmuseum
Aller à : navigation, rechercher
NomAmer
PrénomGhada
RésuméNée au Caire le 22 mai 1963, elle s'installe en 1989 à Nice dans l'école d'art, Villa Arson EPIAR. Puis en 1991, elle part pour Paris afin d'entrer dans l'Institut ;nnjm des Hautes Études en Art Plastique. En 1997 elle reçoit une subvention de la Fondation, le Pollock-Krasner. En 1999, elle a reçu le prix UNESCO à la Biennale de Venise. À présent, elle vit et travaille à New York. Ghada Amer coud sur des toiles des images provenant de magazines pornographiques, son procédé implique un changement visuel, ce qui semble être une masse de lignes abstraites avec des bouts de fils qui dépassent, dévoile peu à peu des personnages érotiques, affiché dans un motif répétitif. Le travail refuse de se plier aux éléments puritains de la culture occidentale et islamique. Son œuvre parvient à être à la fois anti-pornographique et hédoniste. Son travail a été présenté dans plusieurs expositions individuelles et de groupe. 2004 a marqué sa première exposition solo à Los Angeles, à la Gagosian Gallery, Beverly Hills.
Société de gestion des droits d'auteurOui
Nom de la société de gestion des droits d'auteurADAGP
ŒuvresIl était une fois dans un pays lointain...

Amer Née au Caire le 22 mai 1963, elle s'installe en 1989 à Nice dans l'école d'art, Villa Arson EPIAR. Puis en 1991, elle part pour Paris afin d'entrer dans l'Institut ;nnjm des Hautes Études en Art Plastique. En 1997 elle reçoit une subvention de la Fondation, le Pollock-Krasner. En 1999, elle a reçu le prix UNESCO à la Biennale de Venise. À présent, elle vit et travaille à New York. Ghada Amer coud sur des toiles des images provenant de magazines pornographiques, son procédé implique un changement visuel, ce qui semble être une masse de lignes abstraites avec des bouts de fils qui dépassent, dévoile peu à peu des personnages érotiques, affiché dans un motif répétitif. Le travail refuse de se plier aux éléments puritains de la culture occidentale et islamique. Son œuvre parvient à être à la fois anti-pornographique et hédoniste. Son travail a été présenté dans plusieurs expositions individuelles et de groupe. 2004 a marqué sa première exposition solo à Los Angeles, à la Gagosian Gallery, Beverly Hills. Le Caire 1963 https://fr.wikipedia.org/wiki/Ghada_Amer Oui ADAGP