Géologie de la Mémoire (Guillaume Leblon)

De atlasmuseum
Aller à : Navigation, rechercher
Guillaume Leblon, photo: DRAC Auvergne - Préfecture du Cantal
Chargement de la carte...

Œuvre

Titre Géologie de la Mémoire
Description
«Cette proposition d’œuvre est constituée de grandes plaques et blocs de pierres (marbres, granit....) superposés, empilés, comme stratifiés. Entre chaque bloc, un espace, un jour qui allègent et décollent le monument. Chaque bloc provient d’une géographie multiple, correspondant à un site historique de batailles, de conflits et de guerres qui résonnent dans l’inconscient collectif. La surface terrestre est symboliquement toute entière contenue dans cette compilation massive de « pierres du monde». Les blocs sont laissés bruts d’extraction au sortir de la carrière. Ils sont là, telles des pierres mégalithiques et, tout de suite, la solennité de ces pierres s’impose. Les tranches de ces blocs de pierre sont gravées des noms des soldats morts au cours des deux guerres mondiales. On se retrouve face à une impression millénaire, quasi hiéroglyphique, ramenée ici à la mémoire des deux grands conflits du XXe siècle. (Extrait de la note d'intention rédigée par Guillaume Leblon, octobre 2011)
Date2014
Précision sur les datesInauguration le 15/02/2014
Naturepérenne
ProcédureCommande publique
Contexte de production
Saint-Martin-Cantalès est une petite commune de l'ouest du département du Cantal. Le 1er mars 2008, son monument aux morts érigé en 1926 sur la place de l'église s'est effondré sous le poids de la neige. L'architecte des bâtiments de France sollicité le déclare non restaurable, mais la collectivité n'envisage pas son non remplacement. Le monument fait partie du territoire du quotidien d'un village au même titre que mairie ou l'église. Il participe de l'imaginaire collectif et de la construction de la conscience d'appartenance territoriale. L'architecte suggère alors la création d'une oeuvre contemporaine. Le projet retenu en 2011 est celui de Guillaume Leblon.
Période art contemporain
Mouvement art conceptuel
Domaine(s) sculpture
Précision sur le domaineœuvre de commémoration
Couleurs gris
Matériaux granit, marbre
Précision sur les matériaux La base/socle du monument est constituée en pierre de lave (Auvergne). Au-dessus, de grands blocs-sculptures sont extraits de « lieux blessés » : la bataille de la Marne, incarnée par la pierre de Langres ; la bataille des Flandres, par le marbre bleu du Hainaut ; et aussi des pierres en provenance du Maroc (rouge), d’ex-Yougoslavie (marbre blanc), d’Afghanistan/Pakistan (onyx vert avec translucidités), d’Egypte (rouge orangé)…
Hauteur (m)44 m
Profondeur (m) 33 m
Largeur (m) 22 m
Précision sur les dimensionsNombre de dalles: 8
Sujet représenté commémoration
Mots-clés commémoration, géologie, monument aux morts, soldats, guerre, mémoire
Influences abstraction picturale, architecture moderne, sculpture américaine des années 1960, art conceptuel, arte povera
Commanditaire(s)Commune de Saint-Martin-Cantales
Partenaires publicsMinistère de la culture et de la communication, DRAC Auvergne
Propriétaire Commune de Saint-Martin-Cantales

Site

Nom du siteSaint-Martin-Cantalès
AdressePlace de l'Eglise
Ville Saint-Martin-Cantalès
Département Cantal
Région Auvergne
Pays France
PMRsite accessible aux personnes à mobilité réduite
URLs
http://www.cantal.gouv.fr/inauguration-du-monument-aux-morts-a3531.html
Latitude/Longitude45° 5' 34" N
2° 17' 60" E

Artiste

Guillaume Leblon

Leblon.jpg

Guillaume Leblon appartient à cette génération d'artistes né entre 1970 et 1975 qui se réfère à l'abstraction picturale, à l'architecture moderne, à la sculpture américaine des années 1960, à l'art conceptuel, à l'arte povera. « Entre la présence de ce que vous voyez et l'absence de ce qui me regarde »1 , l'oeuvre de Guillaume Leblon fonctionne par indices. Il est habile à décrire ce qui est absent. Son travail a à voir avec la mémoire, la trace. Dans une interview au « Monde » en avril 2013, il rappelle l'importance de ces paysages du Nord qui l'ont imprégné durant l'enfance, des terres si vides, des paysages de guerre. La matière (pierre, terre, sable, plâtre, métal..) est très présente : Guillaume Leblon est un sculpteur. Matière naturelle ou fabriquée, elle garde la trace de son extraction, de sa transformation, de sa projection, de sa construction, de sa déconstruction... matière en tension, en déséquilibre.
Lieu de naissance Lille
Date de naissance 1971
Nationalité française

ATLAS

Autres prises de vues

  • Leblon-geologie2.jpg

Autres œuvres en lien

  • OXTLR (Nicolas Moulin)
    OXTLR (Nicolas Moulin)
  • PA 1139 (Invader)
    PA 1139 (Invader)
  • Wampicôn (Patrick Bernier et Olive Martin)
    Wampicôn (Patrick Bernier et Olive Martin)
  • Bow (Rebecca Warren)
    Bow (Rebecca Warren)
  • Conversations (Philippe Cazal)
    Conversations (Philippe Cazal)
  • Intrusion (Yuhsin U Chang)
    Intrusion (Yuhsin U Chang)
  • Portrait. Collège Jean-Baptiste Corot. 2014 (Beat Streuli)
    Portrait. Collège Jean-Baptiste Corot. 2014 (Beat Streuli)
  • Titre inconnu (Claude Rutault, Nantes, 2014)
    Titre inconnu (Claude Rutault, Nantes, 2014)