Cinq rêves dans un joli parc (avec mon père et ma mère) (Pierrick Sorin)

De atlasmuseum
Aller à : Navigation, rechercher
Pierrick Sorin (© Adagp, Paris) / photographe : Blaise Adilon
Chargement de la carte...

Œuvre

Titre Cinq rêves dans un joli parc (avec mon père et ma mère)
Description
Théâtre optique composé de 5 fenêtres par lesquelles on découvre les images projetées de saynètes se reflètant sur une vitre. Les personnages filmés semblent évoluer dans la maquette d'un parc placé derrière la vitre. Chaque saynète est un rêve où interviennent 3 personnages : « le fils » qui est aussi le narrateur et l'auteur des rêves, « le père » et « la mère ». Les 3 personnages, tous interprétés par l'artiste, se livrent à des actions stupides sur le ton de la tragi-comédie.
Date1997
Naturepérenne
ProcédureCommande publique
Domaine(s) installation, installation vidéo
Matériaux verre
Précision sur les matériaux 11 moniteurs, 11 séquences d'images, vitres, décors
Collection(Commande publique, France)
Propriétaire Ville de Lyon

Site

Nom du siteMusée d'art contemporain, Cité internationale
Ville Lyon
Département Rhône
Région Rhône-Alpes
Pays France
Latitude/Longitude45° 45' 50" N
4° 50' 8" E

Artiste

Pierrick Sorin

Image-manquante.jpg

Sources
Centre national des arts plastiques (CNAP)

ATLAS

Autres œuvres de l'artiste dans l'espace public

  • Alcopops
    Alcopops
  • Sans titre
    Sans titre
  • Théâtres optiques
    Théâtres optiques

Autres œuvres en lien

  • 4+1 (Jean-Pierre Bertrand)
    4+1 (Jean-Pierre Bertrand)
  • Titre inconnu (Pierre di Sciullo, Bobigny, 1997)
    Titre inconnu (Pierre di Sciullo, Bobigny, 1997)
  • Sans titre (Gérard Garouste)
    Sans titre (Gérard Garouste)
  • Hommage à Gaston Monnerville (Jacques Canonici)
    Hommage à Gaston Monnerville (Jacques Canonici)
  • Titre inconnu (Claire Dehove, Angers, 1997)
    Titre inconnu (Claire Dehove, Angers, 1997)
  • Écho (Jean-Yves Brélivet)
    Écho (Jean-Yves Brélivet)
  • Titre inconnu (Cécile Bart, Cachan, 1997)
    Titre inconnu (Cécile Bart, Cachan, 1997)
  • Utopia : 8215 km dans le 269° (Klaus Heid)
    Utopia : 8215 km dans le 269° (Klaus Heid)