Un adulte bâtit les fondations de son bon sens sur la chute certaine d’un objet qui n’a pas de support (Émilie Perotto)

De atlasmuseum
Version du 20 août 2014 à 19:04 par Virginie (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher
© Émilie Perotto
Chargement de la carte...

Œuvre

Titre Un adulte bâtit les fondations de son bon sens sur la chute certaine d’un objet qui n’a pas de support
Description
Je regarde attentivement mes dernières sculptures pendant que j’en pense une nouvelle.

Celle-ci répond à «Des attractions désastre», réalisée avec 11 tubes d’acier inoxydable, mais assemblés dans le sens inverse, par le haut, évoquant un jeu de mikado qu’on s’apprête à lâcher. Pour la sculpture sanfloraine, j’ai pensé aux cornemuses observées au musée de la Haute Auvergne. J’écoute la Messe de Nostre Dame de Guillaume de Machaut. Je me concentre sur l’idée d’élévation. La musique sacrée moyenâgeuse s’élève. Je produis des formes relativement minimales. L’aluminium et l’acier inoxydable sont actuellement mes matériaux de prédilection. Additionnés à des systèmes d’assemblage-bijou, ils évoquent le médiéval.

Mes dernières sculptures sont minimales-médiévales.
Date2012
Natureéphémère
Contexte de production
Production Ville de St Flour pour la Biennale Chemin d'Art.

"Pour Chemin d’art, je désirais de la même façon venir épouser la ville. J’ai choisi de travailler à partir d’une niche extérieure de l’église St Vincent. L’architecture vient faire office de socle à mes sculptures murales. C’est l’architecture qui érige ma sculpture sanfloraine.

Ou plutôt, c’est l’architecture qui empêche ma sculpture de tomber." (E.Perotto, 2012)
Période art contemporain
Domaine(s) sculpture
Couleurs gris acier
Matériaux acier, polystyrène
Précision sur les matériaux Acier inoxydable
Précision sur les dimensionsDimensions variables, "bras" le plus long 9 mètres
Mots-clés mikado, cornemuse, bijou
CollectionProvence-Alpes-Côte d'Azur (France)

Site

Nom du siteCentre de conservation et de ressources du MuCEM
Adresse1 rue Clovis-Hugues
Code postal13003
Ville Marseille
Département Bouches-du-Rhône
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Pays France
PMRsite accessible aux personnes à mobilité réduite
URLs
http://www.mucem.org/fr/collections/un-lieu-le-ccr/les-expositions-au-ccr
Latitude/Longitude43° 18' 29" N
5° 23' 15" E

Artiste

Émilie Perotto

Image-manquante.jpg

Vit et travaille à Marseille "Je pratique la sculpture. Je prends appui sur l’histoire de ce médium pour développer ma recherche. J’ai produit un certain nombre de sculptures qui mettaient à l’épreuve la fonction de socle. En 2011, j’ai commencé à produire ce que j’appelle des sculptures murales. Ce sont des pièces qui se fixent au mur et soulignent l’architecture." (Emilie Perotto, juin 2012)
Lieu de naissance Nice
Date de naissance 26 novembre 1980
Voir l'article sur Wikipedia

ATLAS

Autres œuvres de l'artiste dans l'espace public

  • Cœur chaud bois d'Aquitaine
    Cœur chaud bois d'Aquitaine

Autres œuvres en lien

  • Monochrome for Paris (Nancy Rubins)
    Monochrome for Paris (Nancy Rubins)
  • Levitated Mass (Michael Heizer)
    Levitated Mass (Michael Heizer)
  • Les Voix du monde (Rodolphe Burger)
    Les Voix du monde (Rodolphe Burger)
  • La Noisette (Matali Crasset)
    La Noisette (Matali Crasset)
  • Les Variables obsolètes (Nicolas Boulard)
    Les Variables obsolètes (Nicolas Boulard)
  • Paysage et Loup (Roland Cognet)
    Paysage et Loup (Roland Cognet)
  • How I roll (Paola Pivi)
    How I roll (Paola Pivi)
  • Enquête sur le/notre dehors (Valence-le-Haut) à la date du 24 avril 2012 (Alejandra Riera)
    Enquête sur le/notre dehors (Valence-le-Haut) à la date du 24 avril 2012 (Alejandra Riera)