Champs (Jean-Charles Blais) : Différence entre versions

De atlasmuseum
Aller à : navigation, rechercher
(Conversion v2)
({{Notice d'œuvre}})
Ligne 1 : Ligne 1 :
<ArtworkPage
+
{{Notice d'œuvre
q=""
+
|titre=Champs
titre="Champs"
+
|site_coordonnees=48.8410630431208,2.58730813762467
site_coordonnees="48.8410630431208,2.58730813762467"
+
|artiste=Jean-Charles Blais
artiste="Jean-Charles Blais"
+
|image_principale=E11.jpg
image_principale="E11.jpg"
+
|description=Œuvre sans titre répartie en trois lieux distincts.
description="Œuvre sans titre répartie en trois lieux distincts."
+
|faÇades_sud_et_nord=FAÇADES SUD ET NORD
faÇades_sud_et_nord="FAÇADES SUD ET NORD"
+
|jean-charles_blais_inscrit_sur_le_verre_transparent_des_façades_sud_et_nord_du_bâtiment,_une_double_figure_representant_un_visage_de_profil,_deux_silhouettes_inversees_et_superposees_situees_telles_un_fronton_et_qui_designent_la_double_identite_du_lieu.=Jean-Charles Blais inscrit sur le verre transparent des façades sud et nord du bâtiment, une double figure représentant un visage de profil, deux silhouettes inversées et superposées situées telles un fronton et qui désignent la double identité du lieu.
jean-charles_blais_inscrit_sur_le_verre_transparent_des_façades_sud_et_nord_du_bâtiment,_une_double_figure_representant_un_visage_de_profil,_deux_silhouettes_inversees_et_superposees_situees_telles_un_fronton_et_qui_designent_la_double_identite_du_lieu.="Jean-Charles Blais inscrit sur le verre transparent des façades sud et nord du bâtiment, une double figure représentant un visage de profil, deux silhouettes inversées et superposées situées telles un fronton et qui désignent la double identité du lieu."
+
|la_perception_des_visages_evolue_en_fonction_des_jeux_et_de_l’intensite_de_la_lumière.=La perception des visages évolue en fonction des jeux et de l’intensité de la lumière.
la_perception_des_visages_evolue_en_fonction_des_jeux_et_de_l’intensite_de_la_lumière.="La perception des visages évolue en fonction des jeux et de l’intensité de la lumière."
+
|sol_du_hall=SOL DU HALL
sol_du_hall="SOL DU HALL"
+
|les_mêmes_images_agrandies,_superposees_et_additionnees_s’inscrivent_sur_la_totalite_du_sol_du_hall,_telles_des_ombres_portees_ou_encore_des_projections_d’images_depuis_chacune_des_façades_de_verre._ainsi_entremêlees_au_sol,_elles_sont_perçues_par_le_spectateur_comme_un_dessin_qui_designe_un_parcours.=Les mêmes images agrandies, superposées et additionnées s’inscrivent sur la totalité du sol du hall, telles des ombres portées ou encore des projections d’images depuis chacune des façades de verre. Ainsi entremêlées au sol, elles sont perçues par le spectateur comme un dessin qui désigne un parcours.
les_mêmes_images_agrandies,_superposees_et_additionnees_s’inscrivent_sur_la_totalite_du_sol_du_hall,_telles_des_ombres_portees_ou_encore_des_projections_d’images_depuis_chacune_des_façades_de_verre._ainsi_entremêlees_au_sol,_elles_sont_perçues_par_le_spectateur_comme_un_dessin_qui_designe_un_parcours.="Les mêmes images agrandies, superposées et additionnées s’inscrivent sur la totalité du sol du hall, telles des ombres portées ou encore des projections d’images depuis chacune des façades de verre. Ainsi entremêlées au sol, elles sont perçues par le spectateur comme un dessin qui désigne un parcours."
+
|entrÉe_de_l’amphithÉÂtre_cauchy=ENTRÉE DE L’AMPHITHÉÂTRE CAUCHY
entrÉe_de_l’amphithÉÂtre_cauchy="ENTRÉE DE L’AMPHITHÉÂTRE CAUCHY"
+
|localisee_dans_la_fosse_centrale_de_l’atrium_de_l’edifice,_au_bas_de_l’escalier,_composee_d’une_surface_de_verre_grave,_l’oeuvre_reprend_les_figures_realisees_sur_les_façades._la_transparence_du_verre_laisse_apparaitre_la_tôle_perforee_du_mur_support._le_dispositif_legèrement_incline_repose_au_sol.=Localisée dans la fosse centrale de l’atrium de l’édifice, au bas de l’escalier, composée d’une surface de verre gravé, l’oeuvre reprend les figures réalisées sur les façades. La transparence du verre laisse apparaître la tôle perforée du mur support. Le dispositif légèrement incliné repose au sol.
localisee_dans_la_fosse_centrale_de_l’atrium_de_l’edifice,_au_bas_de_l’escalier,_composee_d’une_surface_de_verre_grave,_l’oeuvre_reprend_les_figures_realisees_sur_les_façades._la_transparence_du_verre_laisse_apparaitre_la_tôle_perforee_du_mur_support._le_dispositif_legèrement_incline_repose_au_sol.="Localisée dans la fosse centrale de l’atrium de l’édifice, au bas de l’escalier, composée d’une surface de verre gravé, l’oeuvre reprend les figures réalisées sur les façades. La transparence du verre laisse apparaître la tôle perforée du mur support. Le dispositif légèrement incliné repose au sol."
+
|inauguration=1997
inauguration="1997"
+
|nature=pérenne
nature="pérenne"
+
|programme=1%
programme="1%"
+
|contexte_production=L’ensemble du projet a la particularité d’être réalisable sans aucun apport de matériaux ou d’objets étrangers au bâtiment. Tout est inscrit sur les surfaces existantes de l’édifice et se fond dans l’architecture du lieu. Il s’agit d’apparition d’images générées par transparence, et jeux de lumière et d’opacité.
contexte_production="L’ensemble du projet a la particularité d’être réalisable sans aucun apport de matériaux ou d’objets étrangers au bâtiment. Tout est inscrit sur les surfaces existantes de l’édifice et se fond dans l’architecture du lieu. Il s’agit d’apparition d’images générées par transparence, et jeux de lumière et d’opacité."
+
|periode_art=art contemporain
periode_art="art contemporain"
+
|mouvement_artistes=figuration libre
mouvement_artistes="figuration libre"
+
|materiaux=verre
materiaux="verre"
+
|precision_materiaux=Réalisation en gravure sablée sur les surfaces de verre des entrées du bâtiment. Verre gravé, gravure, bouchardage sur les dalles de granit.
precision_materiaux="Réalisation en gravure sablée sur les surfaces de verre des entrées du bâtiment. Verre gravé, gravure, bouchardage sur les dalles de granit."
+
|site_nom=École nationale des Ponts et Chaussées-École nationale des sciences géographiques
site_nom="École nationale des Ponts et Chaussées-École nationale des sciences géographiques"
+
|site_details=Architectes : Philippe Chaix et Jean-Paul Morel.
site_details="Architectes : Philippe Chaix et Jean-Paul Morel."
+
|site_ville=Champs-sur-Marne
site_ville="Champs-sur-Marne"
+
|site_departement=Seine-et-Marne
site_departement="Seine-et-Marne"
+
|site_region=Île-de-France
site_region="Île-de-France"
+
|site_pays=France
site_pays="France"
+
|site_pmr=je ne sais pas
site_pmr="je ne sais pas"
+
|source=A+U+C, http://www.valmaubuee.fr/jean-charles-blais-champs/
source="A+U+C, http://www.valmaubuee.fr/jean-charles-blais-champs/"
+
}}
/>
+
<div style="visibility:hidden; height:0px">
+
[[Titre::Champs]]
+
[[Coordonnées::48.8410630431208,2.58730813762467]]
+
[[Auteur::Jean-Charles Blais]]
+
[[Image principale::E11.jpg]]
+
[[Date d'inauguration::1997]]
+
[[Nature::pérenne]]
+
[[Programme::1%]]
+
[[Période_d'art::art contemporain]]
+
[[Mouvement d'artistes::figuration libre]]
+
[[Matériaux::verre]]
+
[[Site::École nationale des Ponts et Chaussées-École nationale des sciences géographiques]]
+
[[Ville::Champs-sur-Marne]]
+
[[Région::Île-de-France]]
+
[[Pays::France]]
+
[[PMR::je ne sais pas]]
+
</div>
+
[[Category:Notices d'œuvre]]
+

Version du 5 décembre 2019 à 12:45

Œuvre

TitreChamps
Description
Œuvre sans titre répartie en trois lieux distincts.
FAÇADES SUD ET NORD
Jean-Charles Blais inscrit sur le verre transparent des façades sud et nord du bâtiment, une double figure représentant un visage de profil, deux silhouettes inversées et superposées situées telles un fronton et qui désignent la double identité du lieu.
La perception des visages évolue en fonction des jeux et de l’intensité de la lumière.
SOL DU HALL
Les mêmes images agrandies, superposées et additionnées s’inscrivent sur la totalité du sol du hall, telles des ombres portées ou encore des projections d’images depuis chacune des façades de verre. Ainsi entremêlées au sol, elles sont perçues par le spectateur comme un dessin qui désigne un parcours.
ENTRÉE DE L’AMPHITHÉÂTRE CAUCHY
Localisée dans la fosse centrale de l’atrium de l’édifice, au bas de l’escalier, composée d’une surface de verre gravé, l’oeuvre reprend les figures réalisées sur les façades. La transparence du verre laisse apparaître la tôle perforée du mur support. Le dispositif légèrement incliné repose au sol.
Date1997
Naturepérenne
Programme1%
Contexte de production
L’ensemble du projet a la particularité d’être réalisable sans aucun apport de matériaux ou d’objets étrangers au bâtiment. Tout est inscrit sur les surfaces existantes de l’édifice et se fond dans l’architecture du lieu. Il s’agit d’apparition d’images générées par transparence, et jeux de lumière et d’opacité.
Périodeart contemporain
Mouvementfiguration libre
Matériauverre
Précision sur les matériauxRéalisation en gravure sablée sur les surfaces de verre des entrées du bâtiment. Verre gravé, gravure, bouchardage sur les dalles de granit.

Site

LieuÉcole nationale des Ponts et Chaussées-École nationale des sciences géographiques
VilleChamps-sur-Marne
DépartementSeine-et-Marne
RégionÎle-de-France
PaysFrance
Détails sur le site
Architectes : Philippe Chaix et Jean-Paul Morel.
PMRje ne sais pas
Latitude/Longitude48° 50′ 28″ N
2° 35′ 14″ E

ATLAS





















Fichier:E11.jpg